À n’en pas douter, les marchés de Noël devraient attirer les foules cette année. L’an dernier, les festivités de fin d’année avaient été annulées et les citoyens invités à célébrer ces moments familiaux en très petit comité. Autant écrire que l’envie de revivre « comme avant » devrait se faire sentir dans les prochaines semaines. À Boussu, les autorités communales l’ont bien compris et ont décidé de voir les choses en grand.

Au traditionnel marché de Noël organisé sur la place de Boussu s’ajoutera en effet un autre événement. Baptisé marché d’hiver, il prendra place sur le site du Grand-Hornu le week-end du 3, 4 et 5 décembre prochain. Une façon de permettre à chacun de profiter de la féérie des fêtes de fin d’année sans nécessairement devoir parcourir de longs kilomètres. Deux semaines plus tard, soit le week-end du 17, 18 et 19 décembre, c’est à Boussu que le rendez-vous sera donné.

Un appel aux commerçants et aux artisans vient d’être lancé. "Le Marché de Noël, village de la diversité" rassemblera, comme l’an dernier, un maximum de 30 chalets. « Afin de satisfaire le plus grand nombre et, surtout, de diversifier l'offre des produits proposés aux visiteurs, une répartition spécifique des emplacements est envisagée", précise-t-on du côté de l’administration.

Sous réserve des inscriptions, ce sont 10 chalets qui seront consacrés aux mouvements associatifs et 20 aux commerçants. Les produits de bouche et autres boissons de saison représenteront au maximum la moitié du nombre total des chalets. Les candidats intéressés peuvent dès à présent manifester leur intérêt auprès des autorités via marchedenoel@boussu.be. Les candidatures doivent être envoyées au plus tard le 22 octobre.

Côté budget, les commerçants de Boussu-Hornu et les asbl dont le siège social n’est pas sur l’entité devront débourser 150 euros tandis que pour les commerçants hors entité, ce montant s’élève à 220 euros. Les asbl dont le siège social est situé sur l’entité pourront quant à elles occuper un chalet gratuitement.