Borinage

Pas question aujourd'hui de suspendre les visites médicales pour les enfants de Colfontaine.

En mars dernier, les travailleurs du centre de santé Arthur Nazé dénonçaient « un sentiment d’abandon » et l’état du bâtiment au sein duquel ils organisent les visites médicales des enfants des établissements scolaires des communes de Quaregnon, Colfontaine et Hensies. Si dans la commune de Quaregnon, des mesures avaient été prises en urgence afin d’accueillir les enfants dans d’autres structures, à Colfontaine, c’est une tout autre histoire.

Ce mardi, la question est d’ailleurs revenue sur la table du conseil communal. « Le bâtiment n’est pas insalubre, il est simplement vétuste. Nous n’avons pas eu d’injonction afin de suspendre les visites médicales au centre Nazé », a expliqué Lucien D’Antonio (PS), bourgmestre. « Le bâtiment est en règle auprès des pompiers et de Vinçotte (spécialiste de la certification, de l’inspection et du contrôle en Belgique, NdlR). »

Toujours selon le bourgmestre, la priorité reste aujourd’hui de remettre sur pied un conseil d’administration et une assemblée générale au sein de l’intercommunale (qui rassemble Colfontaine à 54% et Quaregnon à 46%). « Après quoi nous solliciterons le passage d’un ingénieur en stabilité et une estimation du coût des travaux à entreprendre. Un phasage pourra être envisagé, l’ONE ne semble pas s’y opposer et les subsides ne seraient pas perdus. »

Si les travaux devaient s’avérer trop importants et trop coûteux, un plan B serait recherché, « peut-être avec le CPAS de Frameries », où sont déjà organisées les visites pour les écoliers de Quaregnon. « Mais je me battrai bec et ongles pour maintenir le centre de santé Arthur Nazé ouvert et sur la commune de Colfontaine ! »

Visiblement irrité par la situation, Lucien D’Antonio ajoutait encore : « Je suis un bourgmestre responsable. S’il y avait un problème pour la sécurité des enfants, des décisions seraient prises. L’intercommunale est financièrement stable, il est tout à fait possible de relever la tête. » Une réunion devrait se tenir dans les prochaines semaines pour la constitution d’un nouveau CA et d’une nouvelle AG.