Borinage

La police boraine a dû faire face à des individus sous influence et peu enclins à être contrôlés.

Le week-end n'aura pas été de tout repos pour les patrouilles de la zone de police boraine. Dimanche aux alentours de 18 heures à Colfontaine, une patrouille a procédé au contrôle d'un véhicule à bord duquel se trouvaient deux individus, un homme né en 1997 et un femme née en 1998.

Le conducteur présentait tous les signes d'une consommation de produits stupéfiants. Ce que les policiers ont voulu vérifier grâce à un test salivaire. Le conducteur a refusé et a également refusé de se soumettre au prélèvement sanguin. Ces deux refus ont entrainé un retrait immédiat du permis de conduire pour une durée de 15 jours. La fouille du véhicule a par ailleurs permis aux policiers de mettre la main sur un sachet contenant du cannabis. Un PV a donc été dressé pour drogue au volant et détention illégale de stupéfiants.

Un peu plus tard dans la nuit, à Colfontaine toujours, la police était appelée pour un individu qui, probablement sous l'effet de l'alcool, titubait en rue et donnait des coups dans les portes des garages. Sur place, les équipes ont été confrontées à un jeune homme de 19 ans, effectivement en état d'ébriété et ayant de grandes difficultés à tenir debout. À l'issue d'un contrôle d'identité et d'une fouille, une arme prohibée (un spray incapacitant) a été découverte. Selon la police, le jeune homme s'est montré particulièrement provoquant et agressif. Il a finalement été arrêté administrativement et placé en cellule de dégrisement.