La situation sanitaire se dégrade et, plus que jamais, inquiète. Un nouveau comité de concertation se réunira ce vendredi mais dans l’attente, les autorités communales de Saint-Ghislain ont d’ores et déjà décidé de prendre des mesures supplémentaires dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus. L’ensemble de l’entité est concerné.

Après une période de sensibilisation, le port du masque sera donc obligatoire à toute heure, dans la majorité des rues du centre-ville de Saint-Ghislain. Les rues commerçantes (rue Grande, Grand’Place, etc.) et les abords des écoles (rue du Port, rue des Petites Préelles, avenue de l’Enseignement, etc.) sont principalement concernés.

"Cette nouvelle précaution concerne tous les usagers des voiries de plus de 12 ans, cyclistes compris, excepté les conducteurs de véhicules fermés", précise la commune. "Des panneaux seront disposés en divers endroits du centre pour avertir les passants du début d’une zone port du masque obligatoire." Quant au sens de circulation imposé dans la rue Grande et la rue d’Ath, celui-ci ne sera plus d’application.

D’autres mesures entreront en vigueur simultanément dans le reste de l’entité. Le port d’une protection faciale sera une obligation dans tous les parkings, y compris ceux des stations-services. Il en sera de même pour les files d’attente et aux abords des écoles, infrastructures sportives et culturelles, commerces et pharmacies que compte le territoire saint-ghislainois. En outre, fumer et consommer des boissons et denrées alimentaires sera interdit dans tous les parcs et parkings publics, dans les files d’attente et à proximité des stations-services, établissements Horeca et commerces.

L’ensemble de ces mesures sera d’application jusqu’au 19 novembre inclus. Le Bourgmestre a souhaité prendre ces dispositions supplémentaires à la suite des annonces du Comité de Concertation de vendredi dernier. Elles complètent l’arrêté du Gouverneur de la Province de Hainaut concernant l’obligation du port du masque dans un périmètre de 200 mètres autour des établissements scolaires.