La fête jusqu’au bout de la nuit. Ce dimanche soir, après un match dont l’issue est longtemps restée incertaine, la communauté italienne a pu laisser exploser sa joie. Il aura fallu des prolongations et finalement une séance de tirs au but pour que les joueurs de la Squadra Azzura l’emportent sur l’équipe d’Angleterre. Autant écrire que dans la région, et plus particulièrement encore du côté de Quaregnon, les cris de joie, les pétards et même les feux d’artifice étaient de la partie.

© D.R.

Du côté de la zone de police boraine, on dresse un bilan extrêmement positif de cette soirée, célébrée dans une ambiance avant tout familiale et conviviale. Pas moins de 40 policiers composaient le service d’ordre de la zone de police. "Cette fois encore, aucun débordement ou incident majeur n’a été à déplorer, malgré une foule bien plus importante que lors des derniers matchs", souligne la police boraine.

"Il y a eu un peu de provocation venant de quelques personnes éméchées sur la place de Wasmes  mais nos policiers sont parvenus à calmer le jeu rapidement. Seule une arrestation administrative pour ivresse a été nécessaire à Quaregnon." Équipée d’un drone depuis quelques années, la zone de police ne s’est pas privée de son utilisation afin de détecter chaque mouvement de foule et envoyer une équipe se placer afin de surveiller l’évolution de la situation.

© D.R.

Au niveau de la circulation d’après match, le défilé de supporters s’étendait de la Place de Boussu aux environs de Dreamland mais là encore, aucun débordement n’a été constaté. "Le bilan est une fois de plus très positif, avec une belle anticipation et un bon contact entre la police et les supporters", souligne celle-ci.

© D.R.