Borinage

Robin et Ryan sont arrivés ce dimanche à Madrid.

Deux vélos, quatre gros sacs sur chacun d'eux, dix-sept jours, des jambes solides et un mental d'acier. Voilà ce qu'il aura fallu à Robin Mahieu et Ryan Petini pour avaler 1648 kilomètres depuis Hautrage (Saint-Ghislain) pour arriver ce dimanche 21 juillet à Madrid, sous une température de 38 degrés. "C'était une expérience inoubliable", souligne Ryan, un Hensitois de 25 ans "Beaucoup de gens pensaient que nous n'allions pas y arriver et je croyais moi-même que ça serait beaucoup plus difficile. Mais finalement, nous avons réussi !"

Les deux compères de 26 et 25 ans, sportifs accomplis, s'étaient bien préparés tant physiquement que logistiquement à relever ce défi un peu fou, sans assistance technique. "Nous avons commencé fort avec 120 km par jour pour traverser la France", explique Robin. "Une fois arrivé en Espagne, c'était plus compliqué. Les routes étaient moins bonnes et moins adaptées aux vélos. Il y a eu pas mal de casse technique. Heureusement, nous avions prévu le coup avec des pièces de rechange. Et puis, l'Espagne était aussi bien plus difficile à cause de la chaleur et des reliefs. Nous sommes montés à 1200 mètres d'altitude avec des vélos bien chargés."

© DR

Après 85 heures passées sur la selle de leur monture et une dernière étape caniculaire entre Guadalajara et Madrid, Robin et Ryan ont touché au but en arrivant... au pied du stade du Real Madrid. "Cela fait un moment que je voulais me lancer un défi sportif. J'ai directement songé à parcourir une longue distance à vélo. Il me restait à trouver une destination et Madrid est apparu comme une évidence puisque je suis fan inconditionnel du Real Madrid. Et Ryan a accepté de m'accompagner dans ce défi que nous avons relevé ensemble."

L'occasion était donc idéale de mêler défi sportif, amitié ainsi que leur passion pour le football et pour... Eden Hazard. "Ce lundi, après avoir un peu récupéré, nous avons visité le stade Santiago Bernabéu (NdlR : le stade du Real Madrid) pour acheter par la même occasion le maillot d'Eden Hazard, même si on ne connait pas encore son numéro", sourit l'Hautrageois de 26 ans. "J'attendais son transfert avec impatience. C'est aussi ça qui nous a motivé à venir jusqu'à Madrid... même si Ryan est plutôt fan de l'Inter Milan."

Ils resteront dans la capitale espagnole jusqu'à mercredi mais ils ne croiseront malheureusement pas le Diable Rouge, actuellement en déplacement à l'étranger avec son équipe. Ils reviendront tout de même en Belgique avec un maillot et de magnifiques souvenirs en tête. Mais en avion cette fois !

© DR