L’émergence d’internet aura indéniablement facilité la vie de nombreux utilisateurs. Malheureusement, elle a également permis l’apparition d’un nouveau moyen d’escroquerie ; le phishing. Cette pratique qui consiste à envoyer des mails sous un faux nom afin de soutirer des informations n’est cependant pas punissable par la loi. La Computer Emergency Response Team (CERT) du service de la cybersécurité en Belgique a tout de même été créée afin de juguler l’usage abusif de cette technique.

Ces derniers jours, de nombreux mails douteux, envoyés aux noms d’autorités judiciaires, ont d’ailleurs été signalés à la zone de police Sylle et Dendre. Les citoyens les ayant reçus ont eu le bon réflexe en contactant immédiatement leur police locale. Cette dernière s’est, par la suite, chargée d’avertir la CERT des faits.

Bien que la population ait dans l’ensemble bien réagi à cette tentative de Phishing, certains se sont peut-être fait avoir. Il est conseillé pour ces personnes de prendre contact au plus vite avec leur banque et CardStop afin de bloquer toutes les potentielles transactions financières réalisées par les malfaiteurs. Un signalement auprès de la police locale est également recommandé.

Il est important de rappeler qu’aucun service de police ou gouvernemental ne demanderait des informations personnelles ou bancaires par mail. Les fautes d’orthographe et de grammaire sont également fréquentes lors des tentatives de phishing. Il est bien entendu indispensable de ne pas répondre à ces mails et de les supprimer après les avoir signalés à la police. Le site www.safeonweb.be est d’ailleurs destiné à recevoir ce type de plaintes.