Quel meilleur moyen que de se plonger dans un bon livre pour se vider l’esprit et, le temps de quelques pages, échapper à la réalité ? Ces 14 et 15 novembre, quelque 150 livres seront "semés" dans les villages de Blaugies, Dour, Élouges, Petit-Dour et Wihéries. L’initiative est lancée par les "Semeurs de Livres – Borinage et Hauts-Pays" et devrait être amenée à se répéter, à Dour et ailleurs.

"Le secteur événementiel étant totalement à l’arrêt, on s’est demandé ce qu’il serait possible d’organiser sans pour autant provoquer de rassemblements et en limitant au maximum les croisements entre citoyens", explique Stephen Vincke pour les Semeurs de livres. "L’idée d’aller déposer des livres s’est rapidement imposer dans nos esprits car cela ne nécessite aucune organisation particulière."

Surtout, elle est totalement autorisée. "Déposer un livre en rue n’est pas interdit, pas plus que se promener. Il n’est évidemment pas question de déposer 30 livres dans un même endroit, par exemple sur une place, au risque de créer des attroupements. Les ouvrages seront semés sur toute l’entité, sur des lieux de passage : bancs et parcs publics, places, arrêt de bus, rebord de fenêtre,… Les promeneurs qui tomberont sur un livre pourront se sentir quelque peu privilégiés."

Évidemment, l’objectif reste de provoquer une certaine dynamique autour de la lecture. "Nous avons créé une page Facebook justement pour inviter les citoyens à se prendre en photo avec le livre trouvé. Obtenir des retours, des commentaires et remarques contribuera à faire parler de l’action, que nous espérons pouvoir lancer le week-end prochain ailleurs… Pourquoi pas à Colfontaine ou à Frameries ?"

La météo belge étant ce qu’elle est, quelques précautions seront prises pour garder les œuvres au sec. "Nous avons prévu de dispatcher 150 livres de seconde main, parfois proposés grâce à la collaboration de la bibliothèque de Dour. Mais s’il pleut, ce nombre tombera à 60 car ils tous les livres seront alors protégés par du plastique. Cela nous parait de toute façon suffisant puisque la météo incitera ou non les Dourois à sortir de chez eux pour une promenade."

Notons enfin que cette action permettra aussi de mettre en lumière les auteurs locaux, qui ont accepté de céder quelques œuvres dédicacées. "Beaucoup ne sont pas conscients qu’il y a des écrivains à deux pas de chez eux." Daniel Charneux, Vincent Vallée, Nicole Nisol et Michel de Carochette font ainsi partie de l’aventure.