Borinage

Des riverains ont interpellé la ministre de l'Environnement après avoir observé un déversement suspect.

Le porte-parole de l’entreprise Clarebout nous a indiqués à quoi correspondait cette activité jugée suspecte par des riverains.  

"Les eaux de toiture, des eaux pluviales, du site de Frameries s’écoulent dans le bassin d’infiltration qui a été autorisé par les Fonctionnaires technique et délégué. Le but de ce bassin est de permettre l’infiltration à retardement des eaux pluviales dans le sol. Ce bassin a été aménagé avant l’été", explique le porte-parole de l'entreprise.

Mais la structure aurait souffert des aléas climatiques. "Depuis lors, il a fait très sec pendant une longue période, puis il y a eu des précipitations importantes", poursuit le porte-parole. "Ces aléas ont visiblement affecté la perméabilité du sol de sorte que les eaux pluviales ne s’infiltrent pas correctement. Par conséquent, le fond du bassin doit être à nouveau nivelé afin d’obtenir une nouvelle couche permettant l’infiltration des eaux. Ces travaux nécessitent la vidange du bassin, raison pour laquelle le bassin a été vidé via les égouts publics, afin de pouvoir commencer les travaux avec les engins. Je rappelle que tout riverain peut nous contacter s’il souhaite des informations. Nous sommes transparents dans nos réponses."