Borinage

Dans le dossier qui oppose la région wallonne au promoteur.

La semaine dernière, les riverains mobilisés contre le projet de construction d'une usine de produits surgelés à Frameries apprenaient que le promoteur avait introduit une action en référé pour lever l'interdiction de poursuivre les travaux déjà entrepris sur le site afin de construire un congélateur. Ce mercredi, le comité de riverains (Les Amis du Crachet) annonçait qu'il irait lui aussi en justice.

“Nous avons réfléchi à une stratégie à l'issue de la réunion d'informations du 5 juin dernier. Sur base de conseils juridiques avisés, nous avons décidé de voir avec notre avocat si une tierce partie pouvait intégrer l'affaire introduite en référé par Clarebout contre la Région wallonne”, explique le comité.

Après avoir analysé la citation à comparaître envoyée à la Région wallonne, l'avocat a confirmé que l'un d'entre eux pouvait accompagner en tierce partie la Région contre la requête en référé. "Cette dernière vise à obtenir la levée de l'ordre d'arrêt des travaux par la Région et de permettre la reprise de ceux-ci, après le verdict du juge le 26 juin.”

Rien n'est gagné pour autant. La prochaine audience aura lieu le 19 juin prochain à Mons. “ Nous sommes confiants et nous ne lâcherons rien ”, promettent encore les riverains, mobilisés depuis de nombreux mois contre ce projet qu'ils estiment inadapté sous bien des points.