Une de plus. L'école fondamentale de la Sainte-Union de Dour s'ajoute à la liste des établissements contraints de suspendre les cours provisoirement. La faute évidemment à des cas de Covid-19 au sein de son personnel. "Il s'agit d'un problème de nombre d'enseignants disponibles suite à des cas positifs ou des écartements", précise le bourgmestre Carlo Di Antonio.

Concrètement, la section maternelle et la section primaire sont donc fermées dès ce lundi 26 octobre. Compte tenu de l'arrivée prochaine des vacances de Toussaint qui seront prolongées jusqu'au 11 novembre inclus, les cours ne reprendront donc pas avant le jeudi 12 novembre. "L’objectif de cette mesure est d’enrayer la propagation du virus qui a pris une ampleur alarmante ces derniers jours", ajoute l'école.

Notons qu'une garderie sera assurée par le personnel enseignant pour les enfants dont les parents n’ont pas d’autres alternatives. "Bien conscients des difficultés que cela entraîne, nous encourageons chacun à garder son enfant à la maison pour la sécurité et la santé de tous."

Ailleurs à Dour, toutes les écoles maternelles et primaires sont ouvertes. Les deux écoles du secondaire, l'Athénée et la Sainte-Union sont ouvertes ce lundi et ce mardi puis les cours seront donnés à distance mercredi, jeudi et vendredi. "Pour la suite, je réunis les directions ce lundi midi et nous jugerons", explique le bourgmestre. "Le principe est que l'on ne ferme pas une école s'il n'y a pas de cas et si les enseignants sont en nombre."