Les hirondelles se font de plus en plus rares dans la commune de Dour. Bien que des nichoirs soient installés dans les parcs de Bougnies et d’Onnezies depuis cinq ans, leur disparition est encore remarquée par les citoyens. Pour remédier à ce problème, le parc naturel des Hauts-Pays, en collaboration avec la commune de Dour, propose d’augmenter les espaces d’accueil de ces oiseaux.

Deux types d’hirondelle sont présents dans la commune de Dour, les hirondelles rustiques et de fenêtre. Cette dernière voit malheureusement ses nids, construits dans les encoignures de fenêtre, être détruits par les habitants. Ces destructions sont pourtant interdites étant donné que les hirondelles sont des espèces protégées.

Une campagne de sensibilisation est donc menée par le parc naturel des Hauts-Pays. Ce dernier propose de fournir et d’éventuellement placer les nichoirs chez les citoyens désireux de préserver les hirondelles dans leur région. La commune de Dour a également décidé d’agir en faisant le relai entre les citoyens et le parc naturel des Hauts-Pays.

Les citoyens peuvent donc dès à présent contacter leur bourgmestre, Carlo Di Antonio, par mail à l’adresse : carlo@diantonio.be. Il transmettra ensuite les demandes des habitants au parc naturel des Hauts-Pays qui se chargera d’y répondre. Il est également possible de contacter directement le parc naturel des Hauts-Pays via l’adresse suivante : parcnaturel@pnhp.be.