Borinage

C'est la première fois que ce bootcamp est organisé.

Cette année plus encore que lors des éditions précédentes, le festival de Dour a souhaité s’inscrire dans une dynamique durable. Pour l’aider à approfondir encore cet aspect, un premier bootcamp réunissant 13 start-ups intéressées par la cause environnementale est organisé. Les premiers échanges se sont tenus jeudi, ils se clôtureront samedi en fin d’après-midi.

Le MoveUp Festival est organisé par Digital Attraxion, le Cluster Twist et 11 partenaires de DEMO Europe. "Notre objectif, c’est d’aider des festivals comme Dour ou le Cabaret Vert à identifier les start-ups qui pourraient leur proposer des produits et solutions pour en faire des événements plus verts", explique Sébastien Doyen, directeur du programme d’accélération de Digital Attraxion.

Concrètement, 15 start-ups ont été sélectionnées sur base d’un projet déjà concret. 13 ont finalement intégré le bootcamp. "Certaines ont déjà commercialisé leur produit, même s’il reste au stade embryonnaire. Contrairement à un Hackathon classique, nous ne voulions pas que les participants arrivent avec quelques idées mais plutôt avec des projets déjà très concrets, afin qu’ils puissent se concrétiser sur le site de Cabaret Vert."

Améliorer la gestion des déchets, de l’eau, de l’énergie, réduire le plastique, optimiser la mobilité des festivaliers, respecter la biodiversité, compenser son empreinte carbone, soutenir l’économie circulaire, remettre un site en état après le passage de milliers de festivaliers… sont autant de sujets débattus durant ces 48 heures marathon. « C’était une demande des deux festivals partenaires. Il est important pour nous, en tant qu’accélérateur de start-ups, de soutenir ce genre d’initiatives. »

À l’issue de conférences encadrées par plusieurs experts (Google, le CETIC, l’UMons, IBM,…) et de longues heures de réflexion et de programmation, chaque participant présentera son projet à un jury d’experts (des représentants des deux festivals partenaires, l’IDEA, la LME,…). In fine, seuls ou un deux seront retenus et donc expérimentés sur le site du Cabaret vert cette année, et sur le site de Dour l’an prochain. L’initiative pourrait se répéter dans les années à venir, pourquoi pas avec davantage de partenaires.