Le festival s’est terminé dimanche avec l’annonce d’une fréquentation record.

Les premiers concerts du dernier jour commencent dimanche après-midi à Dour. La bonne nouvelle : cette 31e édition a battu le record de 2017 en accueillant 251 000 festivaliers. Le samedi rentre aussi dans l’histoire avec la plus forte affluence sur un jour : 53 000 festivaliers.

En coulisses, on peut savourer. Sur le site, les mélomanes enchaînent les concerts sans se douter d’être entrés dans l’Histoire. Pour l’heure, ce sont les têtes d’affiche de ce jour du Seigneur qui monopolisent l’attention. Et c’est du joli monde qui est convoqué pour clore les festivités, d’Action Bronson à Mr. Oizo en passant par Schoolboy Q.

Sans oublier Roméo Elvis ! " On peut être fiers de nos artistes belges, commente Élodie. Il y a des gens qui viennent du monde entier à Dour et la programmation des Belges est très riche cette année. La Belgique, c’est cool ! J’ai vu Juicy plus tôt, c’était aussi terrible. "

D’autres ne sont plus attirés par l’affiche à Dour. " Je suis déjà venue sept ou huit fois. Je trouve que la programmation n’est plus aussi variée. Mais bon, je reviens quand même pour l’ambiance ", sourit une festivalière aguerrie.

La plupart des festivaliers ont tout de même moins de 30 ans. Et nombreux sont ceux qui découvraient Dour pour la première fois. Signe que le festival trentenaire pète la forme et qu’il a encore de beaux jours devant lui. On peut dès lors parier que le record de cette édition 2019 ne tiendra pas des lustres.