Borinage

Une deuxième chaine de tri sera organisée directement sur le site.

Avec déjà 31e édition au compteur, la mécanique du Dour Festival est plutôt bien huilée ! Chaque année pourtant, l'organisation se réinvente et propose des nouveautés à son public. Si cette année, on notera quelques changements au niveau des scènes, on soulignera surtout les efforts fournis en matière d'environnement.

Depuis 2014, notamment sous la houlette de l'asbl 3D, les actions se multiplient pour faire de l'événement un rendez-vous plus vert. Un coup d'accélérateur sera donné cette année avec la mise en place d'un projet-pilote visant à simplifier les consignes de tri et à permettre un recyclage optimal.

L'organisation a ainsi demandé à ses partenaires de ne lui livrer que des gobelets en polypropylène compatibles avec le tri PMC. Plus question de simplement jeter son gobelet après utilisation, donc, celui-ci sera recyclé. “Nous constatons que les festivaliers trient plutôt bien en journée mais qu'une fois la nuit tombée, ce tri est nettement moins efficace. Nous allons donc organiser une deuxième chaine de tri”, explique Damien Dufrasne, directeur général du festival.

© EB

Objectif : s’assurer de la possibilité de donner une seconde vie aux déchets. “Les sacs pour lesquels le tri n'est pas suffisant seront repris et éventrés, analysés et triés par 12 personnes qui ont été formées au tri des déchets. Elles seront présentes 12 heures par jour.” Pour l'organisation et l'asbl 3D, l'enjeu est important, des enseignements devront être tirés de cette première expérience.

“En réalité, nous faisons déjà beaucoup pour l'environnement mais c'est vrai que ce n'est pas un sujet sur lequel nous communiquions beaucoup. Aujourd'hui, c'est une obligation car nous avons tous un rôle à jouer : les organisateurs, les partenaires, les festivaliers,… Il est temps de trouver des solutions.” Cette année, pour la première fois, le public sera autorisé à entrer sur le site avec une gourde vide, à remplir auprès d'une dizaine de points d'eau accessibles gratuitement.

Enfin, rappelons que tout au long de l'événement, de multiples activités de sensibilisation seront proposées : Initiation à la permaculture, création d’instruments de musique à base de déchets du quotidien, ateliers de cuisine, de couture, de préparation de produits écologiques pour la maison ou pour le corps, débats d’actualité, bodypainting, sérigraphie et balades à vélo pour découvrir les environs sont par exemple au programme.