Depuis quelques jours et jusqu’au 25 décembre, le livre belge francophone est mis à l’honneur via l’opération "lisez-vous le belge ?" Dans les librairies notamment, cette dernière se concrétise de multiples façons. À Dour, la bibliothèque a fait le choix de mettre un livre d’un auteur belge en prêt pour chaque emprunt.

Lancé très récemment, le concept semble déjà séduire. "Nous pouvions imaginer l’opération un peu comme nous le souhaitions, nous avons proposé de faire coup double", explique Catherine Dubois, responsable de la bibliothèque douroise. "Nous proposons une série d’ouvrages sur une table mange-debout afin que les lecteurs puissent y regarder et trouver leur bonheur."

Poésies, romans, essais,… Difficile de ne pas se laisser tenter par la découverte du talent noir-jaune-rouge. "Le public est assez surpris par cette action mais très heureux. Pour nous, c’est l’occasion de faire découvrir des auteurs de chez nous, et même des auteurs locaux qui ne sont pas toujours connus dans leur propre région."

Il est vrai qu’il n’est pas aisé, à l’heure actuelle, de se faire une place. "La littérature belge est une littérature qui est un peu en sourdine. À moins d’avoir réussi à se faire un nom et d’avoir trouvé un public impatient à chaque sortie,…" Bref, lorsque l’on ne s’appelle pas Amélie Nothomb, les choses sont forcément plus compliquées.

"Si les retours sont positifs, on pourrait très bien imaginer rendre l’initiative pérenne", souligne la responsable. "Nous espérons sincèrement que c’est une action qui ouvrira des portes aux auteurs moins médiatisés et que cela donnera aux lecteurs l’envie de les découvrir."