Borinage

Certaines parcelles de terrain ont dû être acquises par la commune pour que le projet puisse débuter.

Il aura fallu beaucoup de patience mais ce lundi, les travaux pour l’aménagement d’un réseau de mobilité douce entre les différents villages de l’entité douroise. Très concrètement, il s’agit d’aménager en site propre une piste cyclo-piétonne bidirectionnelle mixte, en zone non urbanisée, sur une longue d’environ 1,8 kilomètre et d’aménager une piste cyclable suggérée en zone urbanisée sur une longueur de 2,3 kilomètres.

Pour ce faire, la commune de Dour avait reçu plus tôt dans l'année de bonnes nouvelles, à savoir le dégagement d’un subside dans le cadre du programme communal de développement rural (PCDR), pour un montant de 550.000 euros, pour un coût total estimé à 815.568 euros (TVAC). C’est la société TRBA qui a obtenu le marché et qui sera à la manœuvre. Ce mercredi, elle a débuté le piquetage du parcours. 140 jours ouvrables sont prévus pour mener à bien le chantier. Ce réseau propice aux déplacements doux devrait donc devenir réalité au printemps prochain, en fonction toujours des conditions climatiques qui pourraient affecter le chantier.

"Ils vont travailler sur site propre, il n’y aura donc que peu d’impact sur la circulation", promet Carlo Di Antonio, bourgmestre. "Plusieurs chantiers sont en cours dans la région et plus précisément dans notre commune. Il fallait donc bien réfléchir avant d’en lancer un nouveau. Nous souhaitions par exemple attendre que les travaux de la route de Wallonie soient terminés, afin de ne pas ajouter d’embarras supplémentaires."

Il aura également fallu attendre que plusieurs procédures touchent à leur fin. Des expropriations étaient par exemple nécessaires. "Le comité d’acquisition a mené les démarches. Il s’agit plus d’une acquisition à l’amiable que d’expropriations puisque les propositions soumises aux propriétaires ont été acceptées. Il n’a pas fallu passer par les procédures judiciaires, ce qui nous a fait gagner du temps, même s’il a fallu du temps pour acquérir les différentes petites parcelles liées à ce projet."

Bref, le projet est désormais très concret. Il devrait favoriser le bien-être de tous, à tout âge, et faire en sorte que les villes et villages soient accessibles plus facilement… Et de façon plus respectueuse de l’environnement.