Les faits se sont déroulés ce samedi 4 juin en début d’après-midi après que la police des Hauts-Pays ait été contactée par un homme leur signalant que son épouse avait quitté le domicile conjugal en laissant un écrit assimilable à une lettre d’adieu. "L’homme avait précisé que son épouse souffrait d’une maladie provoquant de fortes douleurs musculaires persistantes et des déplacements très lents", communique la zone de police des Hauts-Pays.

La police s’est alors mise immédiatement à sa recherche, et a contacté les différents hôpitaux de la région, ainsi que la cellule des personnes disparues. "Une collaboration efficace avec cette dernière a permis d’activer une équipe de maîtres-chiens ainsi que la géolocalisation du GSM de la portée disparue."

Des recherches ont ainsi pu être effectuées dans un périmètre déterminé par la localisation du GSM et ont permis de retrouver la personne en détresse qui, sur base volontaire, a été emmenée en milieu hospitalier où elle recevra des soins adaptés.