Ses deux acolytes, présents dans le véhicule, détenaient quant à eux des stups’.

Les faits peuvent prêter à sourire voire être qualifiés d’une banalité déconcertante. Et pourtant, ils révèlent une réalité bien palpable dans certaines communes, le sentiment d’insécurité. Ce lundi soir, au détour d’une simple mission de contrôle effectuée à Dour par une équipe de la zone de police des Hauts Pays, les policiers sont tombés sur le trio gagnant en interpellant un véhicule avec à son bord, trois individus tristement connus des forces de l’ordre.

Il s’est avéré, non seulement, que le conducteur était positif au contrôle de produits stupéfiants, mais en plus, ce dernier détenait une arme prohibée, un hachoir de cuisine… Ses acolytes, présents à bord dudit véhicule, n’étaient guère plus nets, puisqu’ils transportaient des stups’. Ces faits ont conduit à deux procès-verbaux pour détentions de produits stupéfiants, un PV pour port d’arme prohibé ainsi qu’un retrait de permis de 15 jours.

"Ces actions de contrôles reflètent l’objectif de lutter contre la criminalité dérangeante et le sentiment d’insécurité comme prévu dans le plan zonal de sécurité 2020/2025", communique la zone de police des Hauts-Pays, qui promet de ne pas relâcher ses efforts en la matière.