Dans la nuit de samedi à dimanche, la brigade anti-criminalité de la zone de police boraine a mené une nouvelle opération « Citésur ». Divers contrôles ont ainsi été opérés dans le cadre de la lutte contre la petite délinquance, les rassemblements occasionnant des tapages, la consommation de stupéfiants ou encore la conduite sous influence.

Au total, ce ne sont pas moins de sept policiers de la brigade anti-criminalité et un policier maître-chien stup de la police fédérale qui ont été mobilisés. Débutée aux alentours de 19 heures, l’opération ne s’est terminée que vers trois heures du matin. À la vue des résultats, on ne peut que constater que ce type d’opération reste nécessaire.

55 personnes et 29 véhicules ont été contrôlés dont 17 ont été fouillés. 17 PV judiciaire ont été rédigés pour détention de stupéfiants ou port d’arme prohibée. Les policiers ont également dû faire face à quelques récalcitrants, par exemple à Saint-Ghislain où un cycliste a fait demi-tour en apercevant les policiers. Rattrapé quelques mètres plus loin, les policiers ont constaté que ce mineur était en possession de pacsons de marijuana.

À Colfontaine, à la suite d’une conduite inadaptée, les policiers ont procédé au contrôle d’une camionnette. Le conducteur était sous l’influence de boissons alcoolisées et un couteau a été retrouvé dans l’habitacle. À Quaregnon, une effriteuse et un pacson de drogue ont été retrouvé alors que la police menait un contrôle sur deux véhicules et sept personnes qui étaient rassemblées.

Enfin, quatre personnes signalées dans les bases de données ont été auditionnées dans le cadre de dossiers dans lesquels elles étaient impliquées.