La SWDE précise qu'il s'agit d'un phénomène normal lorsque la distribution a été interrompue.

Ces derniers jours, plusieurs habitants de l’entité de Jurbise ont constaté que l’eau qui s’écoulait de leur robinet revêtait une couleur plutôt blanchâtre. Interpellée, la société wallonne des eaux (SWDE) avait rapidement confirmé que ce phénomène était lié à un problème au niveau de la station de pompage d’Erbaut. Le service production cherchait alors la cause afin d’apporter une solution.

De leur côté, les riverains ne se sont pas montrés rassurés pour autant. Certains ont d’ailleurs pris contact avec leur bourgmestre, Jacqueline Galant, afin d’en savoir plus. "Nous n’allons pas contacter la SWDE chaque fois que l’on constate que l’eau est blanche. A partir du moment où elle reconnait qu’il y a un problème à la station d’Erbaut, j’estime que nous devons être informés en tant que consommateur, que ce soit pour nous rassurer ou nous conseiller de ne plus consommer cette eau, selon le principe de précaution, tant que le problème n’est pas identifié", propose une riveraine.

Contactée, la SWDE annonce que le problème n’a – normalement – aujourd’hui plus lieu d’être. "Le problème est intervenu suite à une intervention réalisée pour réparer une fuite", explique Benoit Moulin, porte-parole. "Lorsque l’on interrompt la distribution pour permettre une intervention et que l’on remet la conduite sous pression, deux conséquences sont possibles : soit une eau orangée ou jaunâtre, soit une eau blanche avec un aspect laiteux."

Le premier phénomène est lié à la présence de particules de métaux qui se déposent sur les parois des canalisations et qui peuvent être emportées lors d’une augmentation du débit. Le deuxième, comme à Jurbise, est dû à l’apparition de fines bulles d’air dans l’eau. "De très fines bulles peuvent se former dans l’eau et le jeu de lumière donne un aspect laiteux. En moins d’une minute, les bulles remontent à la surface et disparaissent, l’eau redevient alors claire."

Le porte-parole insiste : ce phénomène n’entraine aucune conséquence pour la santé. "Cela n’a rien de dangereux. Nous pouvons conseiller aux citoyens de laisser un peu couler l’eau mais elle n’est pas du tout impropre à la consommation. Si nous avions le moins doute, nous aurions déclaré la non-potabilité de l’eau." Précisons que le site de la SWDE apporte multitude de réponses sur la qualité de l’eau, son contrôle et sa potabilité.