On le sait, les animaux de compagnie sont souvent considérés comme des membres à part entière de la famille. C’est le cas de Maggy Collin et ses enfants, à qui on a enlevé Djaïko et Sam. Le 1er avril 2020, il y a un peu plus d’un an, la famille a découvert un acte cruel en se réveillant. "Ils ont disparu de la nuit du 30 mars au 1er avril", explique Maggy. "Au début, nous pensions à une fugue, mais quelques jours après nous avons vérifié nos clôtures et constaté qu'elles avaient été découpées et un plastique blanc entourait l'un des piquets."

Immédiatement, les propriétaires ont déposé plainte aux bureaux de la police montoise. Mais depuis, aucune piste ne s’est malheureusement avérée concrète. "Chaque fois, nous nous déplaçons pour vérifier chaque information, mais ça ne donne rien", déplore Maggy. "Nous avons parlé avec des associations animales qui nous disent toujours le même, qu’ils ne savent pas nous aider."

© D.R.

© D.R.

Depuis un an, la famille se démène dans ses recherches pour retrouver Djaïko et Sam. Distribution d’affiches dans les boîtes aux lettres, des heures à parcourir les rues, mais le dossier reste au point mort. "Jamais je ne pourrais abandonner", poursuit Maggy Collin. "Ma vie n'est plus la même. Pas un jour ne passe sans que l’on pense à eux, sans espérer un appel, une publication, n’importe quoi qui pourrait nous mener à eux. Je prie chaque jour pour leur retour."

Et la famille ne perd pas espoir. Régulièrement, Maggy poste des publications sur les réseaux sociaux, et lance des avis de recherche. "Djaïko est âgé de six ans, il est très gentil. Son poil est long et foncé, son oreille droite est cassée", décrit la propriétaire. "Sam, lui, vient d’avoir deux ans sans nous. Il est plus peureux que Djaïko. Il a une petite cicatrice à l’œil gauche." Si vous les voyez, ou que vous avez la moindre information, vous pouvez contacter Maggy au 0493/717023, ou au 0479/376902.