Borinage

Il a été arrêté suite à une manœuvre dangereuse à Saint-Ghislain.

Ce mercredi matin, deux policiers veillaient à la fluidité du trafic sur le viaduc de Saint-Ghislain lorsqu'ils ont aperçu un conducteur commettre une manœuvre dangereuse. Les deux policiers lui ont demandé de s'arrêter afin de le conscientiser à la dangerosité de sa conduite. Au même moment, l'homme a balancé un sac par la fenêtre de sa voiture côté passager.

Lorsque les policiers sont arrivés à sa hauteur, le conducteur, originaire de Boussu, leur a avoué faire l’objet d’une déchéance du droit de conduire et que son véhicule était en défaut d’assurance, d’immatriculation et de contrôle technique. Le Boussutois a aussi admis ne pas respecter les mesures probatoires inhérentes à sa libération conditionnelle. Il avait en effet consommé des produits stupéfiants.

Les policiers ont donc procédé à la saisie du véhicule. Pendant ce temps, la sacoche jetée sur la voie publique a été récupérée par les policiers qui y ont découvert des pacsons de marijuana et de l’argent. Le conducteur a ensuite été soumis à un test salivaire qui s'est révélé positif à la présence de stupéfiants.

Devant les faits, des policiers de la brigade anti-criminalité de la police boraine ont décidé de se rendre au domicile du conducteur. Là-bas, ils ont mis la main sur une arme prohibée (lampe de poche/taser), de nombreux pacsons de marijuana, une balance de précision, des sachets de conditionnement, de l’argent et une plaque d’immatriculation moto signalée volée. Finalement, l’homme a été ramené au commissariat pour s’expliquer sur les nombreux faits qui lui ont été reprochés. Il a finalement été relaxé sur ordre du magistrat.