Le radar mobile de la police boraine était de sortie ce lundi.

Il fallait lever le pied ce lundi à Colfontaine et Saint-Ghislain. La police boraine avait sorti son radar mobile. "Etant donné que le trafic est plus fluide en cette période de confinement, nous constatons en effet que certains conducteurs en profitent pour adopter des conduites dangereuses et des vitesses excessives", commente la police.

C’est ainsi qu’en début d’après midi un conducteur a été flashé à l’avenue Fénélon (Colfontaine) à 92 km/h alors que la limite autorisée à cet endroit n'est que de 50 km/h. Le radar s'est ensuite déplacé du côté de la rue Defuisseaux, à Saint-Ghislain. Durant la soirée, un automobiliste a été contrôlé à 89 km/h dans la zone 30.

"Ces deux personnes peuvent donc s’attendre à faire l’objet d’un retrait du permis de conduire pour une durée minimale de 15 jours", signale la police boraine. "Mais aussi à recevoir une convocation du Tribunal de police où ils devront s’expliquer et risqueront une suspension du permis de conduire, l’obligation de repasser le permis et/ou une amende plus que salée."