Qui dit retour des beaux jours dit passages plus fréquents aux recyparcs. C’est en tout cas le constat posé par les équipes de l’intercommunale Hygea, qui a dû rappeler quelques règles afin de s’assurer que ces passages se déroulent dans les meilleures conditions possibles. À Frameries par exemple, des pancartes ont été installées à l’entrée du parc. Elles signalent qu’un seul voyage est autorisé, et qu’un maximum de 3 m3 de déchets peut être déposé.

Un rappel qui n’est pas passé inaperçu, certains citoyens se demandant même si ces mesures sont légales. "Ça pose question. Après, on viendra râler qu’il y a des dépôts sauvages dans la région… Il faut être cohérent", estime une citoyenne. "Et si on a des déchets verts et une petite voiture, comment fait-on ? Un seul voyage ne suffit pas toujours", ajoute une autre. En réalité, ces mesures ne sont pas neuves.

"À cette période ci de l’année, on constate traditionnellement une plus forte fréquentation de nos parcs", confirme Belinda Demattia, porte-parole pour Hygea. "Cette année, c’est encore accentué par le fait que les gens ont entrepris davantage de travaux dans leur jardin, dans leur maison, et ont plus de temps pour se rendre au recyparc grâce au télétravail qui leur permet de filer au parc plus rapidement après leur journée."

Pour éviter une saturation des parcs de la zone, l’intercommunale a donc rappelé ces mesures. "Notre règlement a toujours prévu de limiter le volume de déchets déposé, ce n’est pas neuf et ce n’est pas non plus propre à Hygea : certaines intercommunales imposent des quotas encore plus stricts. Notre objectif, c’est que tout le monde puisse se rendre au recyparc et que celui-ci ne soit pas fermé plus tôt parce que les conteneurs sont pleins."

C’est également pour éviter cela que le nombre de passages autorisé a été temporairement réduit. "C’est une mesure que l’on peut prendre lorsque la fréquentation des parcs augmente, typiquement lorsque les beaux jours arrivent et que les déchets de tonte sont nombreux. Nous n’avons pas toujours la possibilité de vidanger les conteneurs en cours de journée car nous dépendons aussi de nos sous-traitants." Notons encore que les passages sont liés à la carte d'accès (propriété d'un même ménage), et qu'il est donc inutile de se rendre dans plusieurs recyparcs un même jour.

Bref, pour que chacun puisse se débarrasser de ses déchets dans le respect des règles et de l’environnement, certaines mesures sont nécessaires. En période covid, il par ailleurs important de rappeler que le port du masque est obligatoire sur les sites Hygea et que le tri des déchets doit être effectué avant le passage au parc, afin de limiter au maximum le temps passé dans l’enceinte du recyparc.

© D.R.