Si la crise sanitaire semble peu à peu rester derrière nous, permettant un retour progressif à « la vie normale », la crise économique, elle, devrait perdurer encore un bon moment. Pour continuer à soutenir les citoyens et les commerçants, la commune de Frameries vient de voter le second volet de son plan de relance, élaboré en 2020. Cela se traduit par la distribution de nouveaux bons à valoir dans les commerces, clubs sportifs et associations culturelles framerisoises partenaires.

Concrètement, les personnes isolées recevront un bon d’une valeur de 15 euros. Les ménages de deux ou trois personnes profiteront d’un bon de 30 euros tandis que les ménages de quatre personnes et plus recevront un bon équivalent à 50 euros. Ceux-ci seront envoyés par courrier postal dans le courant du mois de septembre et devront être utilisés impérativement dans les commerces avant le 31 janvier 2022.

"Nous voulions qu’ils soient disponibles en septembre, mois au cours duquel les familles font face à davantage de dépensées liées à la rentrée scolaire", explique Jean-Marc Dupont (PS), bourgmestre. "Ces bons à valoir ont pour objectif de soutenir indirectement les commerçants mais aussi le pouvoir d’achat de nos concitoyens." Cette seconde salve de bons représente un budget total de 291 000 euros.

Lors de la première phase, ce sont 800 000 euros qui y avaient été consacrés. Pour diverses raisons, certains de ces chèques n’ont cependant pas été consommés par leur bénéficiaire. "684 000 euros ont en réalité été dépensés, ce qui représente donc une différence de 116 000 euros. Ceux-ci ne sont pas perdus, ils n’ont pas été dépensés et sont donc réinjectés pour permettre le financement de la seconde phase."

Reste dès lors à espérer que les Framerisois en profiteront et se laisseront pas ces bons à valoir sur le coin d’une table.