Borinage

Un centre de football indoor ouvrira ses portes en mai prochain.

En 2018, la vie reprenait sur le site Doosan, abandonné avec fracas en 2014 par le groupe coréen. La société Lock'O, spécialisée dans le stockage et la location de boxes sécurisées, avait en effet racheté le site. Le chemin sera long avant que l'activité ne soit effective mais en attendant, c'est un tout autre projet qui en passe d'être finalisé.

Comme l'annoncent nos confrères de TéléMB, un centre de football indoor ouvrira ses portes d'ici quelques semaines, au mois de mai si aucun contretemps ne perturbe l'agenda. La société Circus Arena, qui dispose déjà de deux centres à Gand et à Saint-Nicolas, loue en effet une partie des lieux. “ Nous terminons l'aménagement de l'un des bâtiments de Doosan pour y installer quatre terrains synthétiques, deux vestiaires, un bar et un endroit de détente depuis lequel chacun pourra visionner les matches ”, précise Miguel Fernandez.

À l'initiative, trois amis originaires de Mons, La Louvière et Gand. “ La Wallonie connaît le foot indoor depuis plusieurs années mais trouver des bâtiments qui s'y prêtent vraiment est très difficile. Ici, nous profiterons de quatre terrains de 450 m² chacun. De telles surfaces sont difficiles à trouver, les bâtiments qui pourraient abriter une activité comme celle-ci sont généralement réservées aux entreprises. Le site Doosan, c'est une opportunité unique.”

Concrètement, les joueurs, qu'ils soient amateurs ou confirmés, pourront accéder au centre tout au long de l'année, sept jours sur sept. “ Les horaires doivent être fixés mais ils seront larges, il n'y aura aucun problème à venir après le travail. Au niveau des tarifs, nous restons dans la tranche appliquée dans la région. Il faudra compter sept euros par personne pour une heure de jeu en cinq contre cinq, l'accès au vestiaire et aux conforts du site. ”

Deux caméras filmeront également les matches afin de permettre aux joueurs de revisionner leurs performances, soit directement, soit depuis chez eux s'ils le téléchargent. Des teambulding et des anniversaires pourront également être organisés. Les emplois nécessaires à la bonne gestion de la structure sont d'ores et déjà attribués. Mais les trois comparses planchent sur un autre projet, à savoir le développement d'une académie de sports.

“Les personnes membres d'un club de football pourraient pratiquer des entraînements plus techniques par exemple. En fonction de la demande, nous verrons combien d'entraineurs il sera nécessaire d'engager. ” Cet axe supplémentaire ne sera a priori pas lancé avant le mois de septembre. En attendant, le trio se réjouit de l'ouverture prochaine de la salle montoise.