Si c’est malheureusement inévitable, on ne se prépare jamais à perdre ceux que l’on aime. Marylor Dufour le sait, son grand-père, Jean Labie, n’est pas immortel. Pas question cependant pour cette dernière de rater la moindre occasion de lui témoigner toute son affection. Afin de partager de bons moments avec lui et de lui remonter le moral, elle a décidé de faire appel aux internautes et de récolter des témoignages de celles et ceux qui auraient partagé un moment de vie avec lui.

"Mon grand-père est quelqu’un d’extrêmement joyeux, toujours à faire des blagues, à nous taquiner,… C’est un vrai boute-en-train", explique Marylor Dufour. "Il y a quelques semaines malheureusement, lors d’une visite chez le médecin, nous avons appris que son cancer était revenu et que cette fois, il n’y avait plus d’opération possible. Cela a fait l’effet d’un électrochoc car dans mon esprit, mon grand-père est immortel, c’est une force de la nature."

© D.R.

Ce verdict a également entaché le moral de Jean Labie. "D’ordinaire combatif, il s’est montré fataliste, me répétant qu’on n'était finalement peu de chose. Je me suis demandé ce qu’il était possible de faire pour lui remonter le moral, pour lui montrer à quel point il était aimé. J’ai publié un message sur Facebook. Ce n’est pas de la grande littérature mais c’est venu du cœur. J’ai demandé à ceux qui ont eu la chance de le rencontrer d’en témoigner."

Si la Framerisoise s’attendait à recevoir quelques messages de proches, ce sont des dizaines et des dizaines de messages qui ont été publiés. "C’est vraiment hyper touchant. Cela me conforte dans l’idée que mon grand-père est quelqu’un de formidable, qui laisse un bon souvenir à ceux qu’il croise. Je vais rassembler tous ces commentaires dans un livre et laisser un peu d’espace pour pouvoir, de mon côté, noter ses réactions, compléter les messages de ses propres souvenirs."

Et de conclure : "Quand le moral sera au plus bas, il pourra ouvrir ce livre et voir à quel point il compte. Pour nous, même si on ne souhaite pas y penser, ce sera aussi un beau souvenir de lui le jour où il ne sera plus là." Les messages peuvent être adressés par e-mail via marylor.dufour@hotmail.com ou par courrier à la boutique de Marylor Dufour : 357 chaussée du Roeulx à 7000 Mons.