Un nouveau terrain en gazon, un autre synthétique, un bâtiment flambant neuf abritant buvette, vestiaires, espaces techniques et de services, une aire de stationnement d'environ 50 places avec des bornes de recharge électrique et une zone "dépose minute" en site propre, notamment pour les bus… Voilà ce qui attend le Royal Sporting Bosquetia (RSB) et ses 300 jeunes.

La rénovation du complexe footballistique était dans les cartons depuis longue date. Elle a franchi un cap important lundi soir lors du conseil communal de Frameries avec l'approbation du projet de requalification et de son dossier technique. Ce dernier comprend notamment le cahier des charges et le permis d’urbanisme, octroyé par le Fonctionnaire délégué ce 17 novembre écoulé.

Quelque 3,5 millions d'euros vont être investis pour démolir les infrastructures existantes et aménager le nouveau complexe. Le projet n'aurait pas pu se concrétiser sans un subside de la Région wallonne. En juillet 2020, la commune de Frameries avait introduit sa demande auprès d'Infrasports. Depuis, le ministre des Finances et des Infrastructures sportives, Jean-Luc Crucke a informé l'Administration communale de sa promesse sur le principe quant au subside. Celui-ci précise également que le montant provisoire maximal de l'intervention régionale est de 1.967.210 € TVA et frais généraux compris.

Pour le bourgmestre de Frameries, Jean-Marc Dupont, ce coup de pouce financier était crucial. "La décision du ministre par rapport au subside a ravi tout le monde et cela permet maintenant d’avancer concrètement sur le projet, car financer sur fonds propres était impossible, il fallait un soutien de la Région wallonne", commente le bourgmestre.

Le collège communal assumera le reste pour ce dossier qu'il porte à bout de bras et qu'il entend maintenant faire aboutir au plus vite "pour que ces 300 jeunes puissent pratiquer leur sport dans les meilleures conditions."