L’événement a fait ses preuves ; pas question dès lors de l’abandonner. Pour la septième année consécutive, les écoles communales de l’entité de Frameries profiteront très prochainement d’un moment musical et convivial. Celles-ci sont en effet inscrites au projet ORCW for Kids, proposé par l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie en collaboration avec le centre culturel de Frameries, et ayant vocation à faire découvrir de manière ludique la musique classique aux enfants.

Le 4 mai à l’école de la Victoire et le 6 mai à l’école de la Libération, les élèves de quatrième et de cinquième année primaire profiteront de quatre concerts du cinquième opus d’ "un clown au pays de la musique classique. Enfin en accords !" Sur scène, les petites têtes blondes retrouveront donc un quatuor à cordes, formé des musiciens de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, à savoir Jean-Frédéric Molard (violon), Red Gjeci (violon), Kela Canka (alto), Hans Vandaele (violoncelle) et Anne-Sophie Delire (clown).

Accompagné du clown et de sa contrebasse, ce quatuor devrait "incontestablement entraîner tous les enfants sur les chemins de traverse de l’épopée musicale", selon l’échevine de l’enseignement de Frameries, Florence Van Hout (MR). "L’artiste-clown, Anne-Sophie Delire, est également une institutrice et professeure de cirque, de mime, de jonglerie, de magie et danseuse de claquettes. Elle accompagne les musiciens à merveille, de très belles émotions se liront sur le visage des enfants captivés et impressionnés."

Une promesse également formulée par Laurent Fack, directeur général de l’ORCW. "Quand la magie et la poésie du clown se mêlent à l’enchantement de la musique classique, on obtient des spectacles inoubliables, avec les musiciens de l’ORCW accompagnés sur scène d’un clown qui va tout mettre sens dessus dessous pour le bonheur des petits et des grands !" Pour les partenaires, renouveler l’expérience de cet ORCW for Kids était une évidence.

D’autant que l’an dernier, à cause de la crise sanitaire et du code rouge en vigueur dans les écoles, les représentations n’avaient pas pu avoir lieu en février comme initialement prévu. De ce fait, les enfants et l’ensemble des partenaires, à savoir le Centre Culturel de Frameries, l’administration communale et l’ORCW en collaboration avec le CPAS, avaient décidé d’offrir la représentation aux seniors pour leur mettre un peu de baume au cœur durant cette dure période.

Ce sont les résidents de la maison de repos et de soins Les Écureuils qui avaient profiter d’un concert unique et intimiste.