C’est un ambitieux projet mais peu à peu, il prend forme. L’aménagement de la halle aux grains, à Givry, afin de la transformer en salle de spectacle de 300 places vient en effet d’être mis sur les rails. Après avoir collecter les fonds nécessaires à l’achat de 300 anciens sièges de la Monnaie, le collectif Tous-en-Scène vient d’obtenir le soutien de la Fondation Roi Baudouin.

Cette aide, précieuse, devra permettre de financer la construction d’un nouveau bâtiment abritant un espace d’accueil de 150 mètres carrés, qui sera adossé au Grand Hall, en plus de la construction du gradin. Les dons, à partir de 40 euros par an adressés à la Fondation bénéficieront d’une réduction d’impôt de 45% du montant effectivement versé.

"On peut dire que ça avance, oui", confirme Nicolas Dupont, secrétaire du Collectif Tous-en-Scène. "Les soutiens se multiplient, nous cherchons les aides là où elles sont. Ces derniers temps, on a surtout multiplié les démarches administratives. On ne se rend pas toujours compte de tout ce qu’il y a à faire car il ne s’agit pas toujours de travaux concrets, mais ce sont des étapes indispensables."

Si le calendrier est respecté, les travaux débuteront réellement en septembre prochain, avec l’installation d’une nouvelle toiture sur l’ancien hangar de stockage, grâce à une enveloppe dégagée sur fonds propres. Viendront ensuite les travaux d’isolation, d’électricité, de chauffage et l’installation des sanitaires, qui seront financés grâce à des sponsors, des subsides publics et privés.

"Les demandes de subsides sont là aussi en cours d’introduction. Nous avons bon espoir car les sources de financement sont multiples, mais nous sommes aussi conscients qu’il faut être patient." De la patience, il en faudra effectivement, puisque le chantier, qui débutera donc en septembre prochain, ne se terminera que neuf mois plus tard, pour une ouverture officielle espérée en septembre 2022.