Le site de l’ancienne usine Escoyez, à Hautrage-État, s’apprête à connaitre une nouvelle vie. Duferco Wallonie, propriétaire dudit site depuis 2011, vient en effet de recevoir son permis d’urbanisation, avec création de voiries pour permettre le réaménagement du site. Il s’agit de la première grande étape d’un projet qui doit, à terme, permettre de redynamiser le cœur du village d’Hautrage-État.

"L’ancien site industriel se trouve au cœur du village, créant une césure entre différents espaces de vie", précise-t-on du côté de Duferco. "Le projet de réaménagement permettre de dynamiser ce cœur de village en créant des liaisons cyclo-piétonnes au travers d’un quartier moderne, espacé et végétalisé."

Le projet est important puisqu’il comprend la construction de 109 logements, à savoir 41 maisons et 68 appartements, sur une superficie de 3,6 hectares. 22 699 mètres carrés, soit 63% de la superficie, seront dédiés aux espaces verts, certains étant en copropriété, d’autres individuels ou publics. Le permis d’urbanisation désormais en poche, les démarches vont se poursuivre jusqu’à obtenir, à la mi-2022, le premier permis d’urbanisme. Duferco espère pouvoir débuter le chantier fin 2022 et travaillera avec un partenaire local, la société Quenthom.

Dans pareil dossier, on sait que les étapes à franchir sont nombreuses. La première étape de réaménagement du site consistait en la démolition des bâtiments industriels. Les sols ont ensuite été assainis et certifiés conformes pour un usage résidentiel. En 2015, le Rapport Urbanistique et Environnemental (devenu Schéma d’Orientation Local) était approuvé par les autorités communales et régionales, confirmant l’affectation de la zone au logement.

En juin 2017, le projet de réaménagement du site était présenté aux citoyens, lors d’une réunion d’information préalable. Une Etude d’Incidences sur l’Environnement (EIE) était ensuite été réalisée. "Les réunions avec les différents acteurs concernés par le projet, en particulier les autorités communales et le Fonctionnaire Délégué, et les résultats de l’EIE ont permis de faire évoluer le projet et de le rendre encore plus qualitatif, tout en restant parfaitement aligné avec les objectifs du Schéma d’Orientation Local", explique Olivier Waleffe, Administrateur délégué de Duferco Wallonie.

En mai 2020, une demande de permis d’urbanisation avec création de voiries était donc introduite. Celle-ci vient d’aboutir avec l’obtention du permis. Le projet répond aux objectifs du Schéma d’Orientation Local approuvé par les autorités communales et le Gouvernement wallon. Il va créer un nouveau maillage viaire pour relier les espaces de vie existants. Des cheminements doux irrigueront de manière prioritaire l’intérieur d’îlot. Une traversée cyclo-piétonne permettra de parcourir le site en reliant la rue de Boussu à la rue de l’Église via l’intérieur de l’îlot.

Des sentiers transversaux viendront connecter cette traversée aux nouvelles voiries du quartier. Les surfaces imperméables seront limitées et une coulée végétale viendra renforcer le maillage écologique sur l’ensemble du quartier en participant à la temporisation des eaux pluviales.