Borinage

Le conducteur, également propriétaire du véhicule, s'est présenté spontanément à l'hôtel de police quelques heures après les faits.

Ce mardi après-midi, une patrouille de la zone de police boraine a croisé la route d’un véhicule dont la plaque d’immatriculation était signalée volée. Évidemment, les policiers ont tenté d’intercepter le conducteur mais ce dernier a refusé de se soumettre au contrôle et une course-poursuite s’est alors engagée dans les rues d’Hautrage.

Les policiers ont perdu le véhicule de vue quelques instants mais n’ont pas abandonné pour autant. Ils l’ont finalement retrouvé à l’orée du bois. Les occupants avaient quitté l’habitacle, probablement pour se cacher dans les bois de Sirault. Après quelques recherches, les policiers ont pu mettre la main sur le passager et procédé à son interpellation. Au cours de l’intervention, un policier a été blessé au niveau de la main. Il sera en incapacité de travail pour une semaine.

Le premier individu a finalement été ramené au sein des locaux de la zone de police pour être auditionné. Il a été relaxé sur ordre du magistrat de garde. Dans la soirée, le propriétaire du véhicule, qui en était également le conducteur lorsque la course-poursuite s’est engagée, s’est spontanément présenté à l’hôtel de police afin de déclarer le vol de sa voiture. Signalé dans les bases de données, ce dernier devait être entendu dans le cadre de différents dossiers.

Privé de liberté, il a reconnu être le propriétaire et le conducteur du véhicule mais a nié avoir volé la place d’immatriculation. À l’issue de ses auditions, l’homme a pu quitter les bureaux, à pied puisque sa voiture a été saisie suite à un défaut d’assurance.