Les travaux ont débuté dans la nuit de dimanche à lundi.

Les riverains voisins du pont du Goulet, à Hautrage, auront passé une nuit pour le moins agitée et bruyante. En effet, dans la soirée ce dimanche, les équipes se sont attelées à la démolition de la structure, fermée en urgence en février dernier par mesure de sécurité. Les travaux, pour le moins impressionnants, avancent à grande vitesse et selon le planning établi par la Sofico.

"Il ne faudra effectivement que quelques jours de travail. Tout sera fini pour vendredi, voire même peut-être jeudi si tout se passe extrêmement bien", explique Elodie Christophe, porte-parole de la Sofico. "Le pont est tombé dans la nuit de dimanche à lundi, sur la Darse. Nous procédons désormais à l’évacuation des gravats."

Pour certains riverains, la surprise était de taille. Si la démolition était bel et bien prévue à cette période, beaucoup ignoraient qu’elle serait entamée en pleine nuit. Les bruits de marteaux piqueurs et autres engins de chantier ont donc rythmé la nuit et probablement causé quelques yeux fatigués ce lundi matin. Une peine de courte durée et nécessaire avant d’envisager la suite…

"La reconstruction sera entreprise dans le courant du premier semestre 2020. Il s’agira d’un pont mixte, c’est-à-dire métallique et de béton, de 50 mètres de long. Les études préalables du service public de Wallonie (SPW) nous ont permis de poser de choix." Le cahier des charges sera prochainement lancé. La nouvelle structure devrait, si tout va bien, être terminée fin 2021.

D’ici là, les mesures de circulation déjà annoncées (mise à sens unique de la rue du Petit Villerot et vitesse de circulation limitée à 30 km/heure) restent d’application.