Ils agissaient dans un établissement de vente de tabac.

Les patrouilles de police sont massivement mobilisées pour faire respecter les mesures de confinement décidées pour lutter contre le Covid-19. Mais la vie continue et la zone de police des Hauts-Pays, entre autres, poursuit ses missions. Preuve en est, cette intervention qui s’est déroulée dans la nuit de dimanche à lundi.

Il était environ 4h30 lorsque l’alarme d’un établissement de vente de tabac, situé à la frontière sur le territoire de Quiévrain, a retenti. Seulement quatre minutes plus tard, les équipes étaient sur place, coupant court aux agissements des suspects qui ont pris la fuite. L’enquête est en cours afin de les identifier et de les retrouver.

Un peu plus tôt, soit dimanche en cours d’après-midi, les policiers étaient intervenus du côté de Quiévrain. À bord du véhicule contrôlé se trouvait deux personnes venant de Jurbise. Outre fait qu’elles ne respectaient pas les mesures de confinement, une forte odeur de marijuana a été constatée alors que le conducteur était auditionné. Après vérification, les policiers ont constaté que l’intéressé était en possession d’un sachet de 28 grammes de cannabis. Son véhicule et son téléphone portable ont été saisis.

Samedi vers 14 heures, une équipe était envoyée en intervention dans le cadre d’un conflit familial. Sur place, l’équipe a identifié une personne faisant l’objet d’une ordonnance de capture de cinq mois. Celle-ci a directement été arrêtée et remise entre les mains de la justice.