La commune d’Honnelles n’a pas tardé à réagir aux nouvelles mesures annoncées par le gouvernement. Le Codeco avait annoncé hier la fermeture des écoles primaires et secondaires mais le maintien des cours pour les maternelles. Face à cette décision, notamment contestée par les écoles, le Collège communal d’Honnelles, sous l’impulsion du bourgmestre Matthieu Lemiez, avait décidé de suspendre les cours des écoles maternelles honnelloises à partir de la semaine prochaine. Finalement, cette suspension sera effective dans toute la Wallonie.

Matthieu Lemiez était remonté après les annonces faites hier par le Codeco. "J’avais vu que la décision de ne pas fermer les écoles maternelles était dûe à un chantage politique", explique-t-il. "Le sud du pays était en faveur de la fermeture de l’ensemble des classes mais le nord du pays n’était pas de cet avis. La poire avait donc été coupée en deux en laissant les classes de maternelle ouvertes. Cela m'avait donc poussé à réagir."

Le bourgmestre d’Honnelles avait donc décidé d’agir avant tout le monde et est heureux que le gouvernement wallon en ait finalement fait de même. "Pour que la population accepte les nouvelles directives il faut un minimum de cohérence et c’est pourquoi j’avais annoncé la suspension des cours en maternelle dans ma commune", poursuit Matthieu Lemiez. "Finalement le gouvernement wallon annonce que la suspension des cours en maternelle sera effective dans toute la Wallonie. C’est évidemment une très bonne chose."

Un service de garderie sera tout de même organisé. "Les professeurs de maternelle assureront un service de garderie. L'organisation ne devrait pas être un problème puisqu'ils ont déjà pris l'habitude d'assurer ce service lors du premier confinement", conclut-il.