L’ancienne échevine ne contestait pas les faits, arguant qu'elle espérait toucher le jackpot pour rembourser.

La troisième chambre correctionnelle de la cour d'appel du Hainaut a réformé, mercredi, un jugement rendu en première instance à Mons, le 22 mars 2019. Celui-ci avait confisqué une somme de 75.000 euros à l'ancienne trésorière de l'ASBL qui organise la course cycliste le Grand Prix Samyn, jugée coupable d'un abus de confiance par un détournement de plus de 180.000 euros.

Cette confiscation a été annulée et le délai d'épreuve, pour la suspension probatoire du prononcé de la condamnation, a été porté à cinq ans au lieu de trois. Accro aux jeux de hasard, la trésorière, qui était aussi échevine dans la commune des Honnelles, avait détourné cet argent au préjudice de l'ASBL qui organise la course cycliste dans la région de Mons.

Isabelle P. avait été inculpée d'un abus de confiance en janvier 2017 et elle avait démissionné de tous ses mandats politiques. Elle ne contestait pas les faits, arguant qu'elle espérait toucher le jackpot pour rembourser cette association qu'elle considérait "comme son bébé".