L'individu, sous l'influence de stupéfiants, s'est montré agressif envers le personnel soignant de l'hôpital.

Ce jeudi soir, vers 18 heures, la police boraine a été appelée pour intervenir à l'hôpital Epicura d'Hornu. Le personnel de la clinique expliquait qu'une personne, probablement sous l’influence de stupéfiants, y était très agitée voire violente. Sur place les équipes de police découvrent un homme qui souffre d’une blessure au cuir chevelu. 

L'individu âgé d'une trentaine d'années s’est spontanément présenté aux urgences mais a ensuite refusé de se faire soigner. "Il s'est montré agressif envers le personnel hospitalier mais aussi envers les policiers", explique la police boraine. "Pour la sécurité de tous et faciliter les soins, les policiers ont décidé de lui placer les menottes." 

Une fois les soins prodigués, l'homme a une nouvelle fois affiché un comportement problématique en insultant et en menaçant les policiers. "N’ayant pas d’autre choix, les policiers ont décidé de lui « offrir l’hospitalité » au sein de notre Hôtel de Police."