Tout est désormais prêt. Dans le courant du mois de juin prochain, les engins de chantier feront leur réapparition sur le site EpiCURA d’Hornu et ne le quitteront plus avant la fin d’année 2024. Dans le cadre de son programme Crescendo, le groupe hospitalier prévoit en effet l’extension du site d’Hornu via la construction d’un bâtiment flambant neuf, qui s’élèvera sur quatre étages. Au total, ce sont près de 11 000 mètres carrés de surface hospitalière supplémentaires qui seront ainsi mis à la disposition des équipes et des patients.

"L’implantation de cette nouvelle extension prendra place du côté du laboratoire, de la radialogie et dans la continuité du bloc opératoire, et donc sur une partie importante du parking", explique Laureen Delbrayère, directrice adjointe au département infrastructure. "Dans le cadre de ce projet, nous avons mené une étude globale de mobilité sur le site, dans l’objectif de maintenir des accès confortables pour les visiteurs et le personnel, et garantir une offre de stationnement stable." C’est en ce sens qu’un parking provisoire vient d’être aménagé.

"Il doit permettre d’apporter temporairement une réponse au manque de stationnement qui sera constaté sur le site. Après l’acquisition des maisons situées le long de la rue de Mons et des magasins qui se trouvaient sur le coin de la rue de Mons et de la rue De Mot, nous avons pu procéder aux démolitions et aménager 135 places de stationnement, ce qui nous permet de maintenir la capacité de parking actuelle, même durant les travaux." Une fois le projet d’extension clôturé, l’offre de stationnement augmentera d’environ 20%, passant de 520 places aujourd’hui à 640.

Le nouveau bâtiment s’élèvera donc sur trois étages et sera connecté sur trois niveaux (laboratoire, radiologie, bloc opératoire). "La première phase concernera d’abord le sous-sol avec des travaux de terrassement et d’égouttage, notamment", précise encore Laureen Delbrayère. Les parkings, dans leur configuration actuelle, seront dès lors impactés. Mais une communication sera assurée vers les patients, les visiteurs et le personnel tout au long de cet ambitieux chantier.

Pour rappel, Pour rappel, le projet crescendo prévoit la fin de l’extension du site hornutois à l’horizon 2024. Dans ce cadre, de nombreux projets ont déjà été concrétisés. Citons la construction d’un service d’urgence de 1700 m2, le reconditionnement du plateau localisé au rez-de-chaussée, la construction d’un garage pour les ambulances, la mise en place d’urgences pédiatriques et la construction de nouveaux locaux de consultations pour le service ORL.