Borinage

L'événement folklorique reste important à Hornu

Avec la traditionnelle braderie, c’est sans nul doute le moment le plus attendu de l’année par les Hornutois et Boussutois. Les 23, 24 et 25 août prochains aura lieu la kermesse à Bouboule. Trois jours durant, la petite commune boraine vivra au rythme des festivités avant l’apothéose du dimanche avec le brûlage de la mascotte au chapeau boule et le feu d’artifice.

Si le programme complet n’est pas encore dévoilé, on sait d’ores et déjà que Sttellla et Suarez seront de la partie, respectivement le samedi soir et le dimanche soir, en tête d’affiche. "On tente de coller à cette volonté de ne jamais délaisser Hornu par rapport à Boussu et inversement, en proposant un événement qui anime la commune. Bouboule reste un rendez-vous folklorique important pour nous", commente Jean-Claude Debiève (PS), bourgmestre.

Ce sont encore une fois des milliers de personnes qui devraient rejoindre le centre-ville pour prendre part à l’un ou l’autre moment fort de la kermesse. "C’est le genre de rendez-vous qui fait bouger la commune et plus globalement une région. Ces dernières années, ce genre d’événement s’est multiplié : le Verger, le Summer Music Festival, le festival de la coupe Mulet depuis peu,… Nos citoyens ne doivent pas aller bien loin pour passer du bon temps et ça, c’est très positif."

Si la mascotte au chapeau boule fait véritablement partie de l’histoire de la commune, ses heures ont à un moment donné été comptées. "Au décès de l’organisateur principal qu’était Françis Leval, la relève a manqué. Il a fallu du temps pour que tout se remette en place. Aujourd’hui, je suis ravi de constater que la tradition perdure et que l’attachement à Bouboule soit important, tant chez les plus anciens que chez les plus jeunes."

Au-delà des traditions et du brûlage du personnage, le public pourra profiter des animations et prestations musicales des groupes de la région ou d’artistes dont la renommée n’est plus à faire. L’an dernier, c’est la Compagnie Créole qui avait assuré le show. L’année précédente, on avait retrouvé sur scène Mister Cover et Claude Barzotti.