Borinage Un terrible incendie s'est déclaré ce samedi matin à Quaregnon.

La rue César Depaepe, à Quaregnon, a été le théâtre d'un véritable drame ce samedi matin. Angélique D. et son beau-frère Jean-Michel B. sont décédés dans l'incendie de leur habitation. De plus, trois enfants ont été intoxiqués et un pompier légèrement blessé lors de l'intervention. "Je suis arrivé sur place vers 6h30", commente Jean-Pierre Lépine (PS), bourgmestre de Quaregnon. "Le feu était vraiment impressionnant. Les pompiers n'ont pas su rentrer directement dans l'habitation tellement l'incendie était fort. Mais ils ont fait un travail remarquable."

C'est peu après 6 heures du matin que les pompiers de la caserne de Mons ont été appelés sur place. Les flammes s'étaient emparées de cette maison où vivaient six personnes : Angélique, Olivier et leurs trois enfants (une fille et deux garçons âgés respectivement de 3, 4 et 12 ans) ainsi que leur oncle Jean-Michel, le frère du papa.

Malheureusement, il était déjà trop tard lorsque les hommes du feu sont intervenus en nombre. Jean-Michel, le tonton, était déjà décédé à l'intérieur tandis qu'une seconde personne, Angélique, s'était défenestrée pour tenter d'échapper aux flammes. La chute a été fatale malgré les tentatives de réanimation des services de secours.

Le papa et ses trois jeunes enfants ont quant à eux été évacués mais ont été intoxiqués par les fumées. Ils ont d'abord été pris en charge par un voisin avant d'être transférés vers la clinique Epicura d'Hornu. "C'est un véritable drame qui a touché cette famille d'une petite rue modeste", poursuit Jean-Pierre Lépine. "Ces trois enfants se retrouvent maintenant sans leur maman après avoir vécu cela. C'est horrible."

Le parquet de Mons a évidemment été avisé. Le laboratoire ainsi que le magistrat de garde se sont rendus sur place durant la matinée. Leurs conclusions sont claires : c'est un court-circuit au niveau du radiateur de la véranda qui a causé l'incendie. C'est le plus grand des trois enfants qui a prévenu son papa, vers 6 heures, qu'une forte odeur se dégageait de la véranda.

L'école des enfants se mobilise

Les trois enfants sont scolarisés à l'école communale de Wasmuël. Dès ce lundi, les enseignants de l'école organiseront une collecte de vêtements (fille 3-4 ans, garçon 4-5 et garçon 10-12 ans). Les dons de jouets sont aussi les bienvenus, tout comme des aides financières.