Borinage

À chaque intempéries, plusieurs foyers sont touchés.

Ce mercredi soir, les orages frappaient plusieurs communes de la région. Quévy n'a pas été épargnée. Plusieurs rues de la petite commune rurale se sont retrouvées sous les eaux et les coulées de boues. Les riverains ont assisté impuissants à ce triste spectacle tandis que certains montaient au créneau pour dénoncer l’inaction des autorités face à pareil phénomène climatique.

Rapidement, les élus locaux ont tenté de faire baisser la pression. « Il est vrai que certains avaloirs n’ont pas été en mesure d’accepter les importantes quantités d’eau au fur et à mesure. Nous étions conscients de ce problème puisque nous avions déjà été touchés par les orages il y a une dizaine de jours », explique Muriel Cochez (MR+), en charge des travaux.

© DR

Les dispositifs problématiques avaient pu être identifiés et ont naturellement fait l’objet d’une attention particulière ces derniers jours. « Certains citoyens ont le sentiment que nous ne faisons rien. C’est faux, les avaloirs qui avaient été jugés problématiques ont été répertoriés et curés. Une fois que les pluies ont cessé, ils ont à nouveau pu jouer leur rôle. »

Le personnel communal a de son côté été rappelé et mobilisé jusqu’à tard dans la soirée. « Ils ont fait du très bon travail et se sont montrés disponibles afin de sécuriser les différentes voiries touchées. Il faut également rappeler que nous étions en alerte et que dans ce genre de cas, des sacs de sable sont à la disposition des citoyens. »

© DR

Les intempéries de ce mercredi soir avaient été annoncées. Pour autant, il est difficile de s’y préparer. « Certaines rues sont systématiquement inondées parce qu’elles se situent à coté de champs dont les sillons ne sont pas tracés dans le bon sens. Il y a également un manque important de végétation. Nous ne jetons la pierre à personne mais allons rencontrer très prochainement les agriculteurs afin de les sensibiliser à la problématique. »

Et l’échevine d’ajouter : « Il faut mener une réflexion globale sur la façon dont gérer tout cela. Car tout le monde se rejette la balle et finalement, la commune se retrouve bien seule. Plusieurs rues sur Blaregnies, Aulnois, Genly ou Bougnies souffrent à chaque orage. Il faut trouver des solutions. » En attendant, reste à espérer que le répit soit de longue durée.