Olivier Rougraff est un visage que l’on connaît bien dans le Borinage, et bien au-delà, notamment grâce à son implication dans différentes disciplines sportives, comme le Grand Prix Samyn ou encore la coupe de l’Avenir (Motocross). Mais le responsable de la société qui porte son nom est également connu pour son bon cœur et son sens de la solidarité !

Suite au désastre que connaissent des milliers de personnes, Olivier Rougraff a lancé ce jeudi soir sur la toile un appel au soutien à ses confrères, dans le milieu du terrassement. "Nous avions déjà la confirmation de la mobilisation d'une trentaine d’engins de terrassement ce vendredi matin, c’est énorme. Nous avons aussi le carburant offert par une société, pour les machines. Mais là, il nous manque encore quelques portes engins", confie le chef d’entreprise pour qui ce mouvement de solidarité est "tout à fait normal". "C’est la solidarité qui prime ! Un de nos ouvriers connaît quelqu’un qui cherchait un bateau ou un jet ski pour aller sauver sa mère qui était bloquée au premier étage de sa maison. J’ai aussi vu, comme beaucoup de gens, une vidéo d’une maison qui s’effondre. C’est horrible ce qu’il se passe".

Les propositions de mobilisation affluent de partout, et même au-delà de la frontière. "J'ai une connaissance, qui est également dans le terrassement dans la région parisienne, qui m'a proposé de venir avec sa grue amphibie. C'est une aide extraordinaire".

L’entrepreneur dourois est en train de peaufiner le planning d’intervention. L'intervention en région liégeoise est prévue pour mardi ou jeudi. "Nous communiquerons dès que la décision du jour sera prise. Nous sommes en contact avec le gouverneur de la province de Liège, qui recherche toujours des groupes électrogènes. Nous avons pu lui en fournir deux".

© D.R.

Si le jour n'est pas encore arrêté, le lieu de rendez-vous est en revanche déjà bloqué. La logistique l'est aussi. "Ce sera sur l'aire d'autoroute de Maisières. Nous avons obtenu du SPW l'accord pour bloquer une partie du parking. Nous aurons aussi un renfort des autorités et notamment de la police, pour sécuriser l'important convoi".

Outre cette mobilisation de professionnels, Dour est également le théâtre d'une autre forme de solidarité, celle des particuliers qui veulent faire honneur à la devise nationale : "L'union fait la force". "Nous avons été contactés par des particuliers qui se proposaient pour venir avec une pelle et leurs bras. Ce mouvement est coordonné par une autre personne (que vous pouvez contacter via son profil Facebook en cliquant ici). Ils ont prévu un départ depuis le parking du Centre Culturel de Dour".