L’initiative avait été saluée par bon nombre de commerçants, d’indépendants et de citoyens. Elle est désormais récompensée d’une belle première place au concours J’aime ma commune , dans la catégorie Commer ce local . Boussu peut se targuer d’avoir fait la différence en cette période de crise, en offrant aux jeunes de 0 à 21 ans des chèques "Commerce local" d’une valeur de 100 euros, à faire valoir dans les commerces de l’entité grâce à un QR code.

Plus que jamais à Boussu, la technologie a donc été mise au profit de la solidarité afin que les familles conservent leur pouvoir d’achat. "C’est une initiative qui a bénéficié de nombreux retours positifs, c’est vrai, confirme le bourgmestre, Jean-Claude Debiève (PS). Nos finances ne seront jamais extensibles mais personne ne sera jamais laissé sur le bord du chemin. Des efforts considérables sont chaque jour fournis pour aider ceux qui en ont besoin."

Des aides qui sont malheureusement bien nécessaires puisque de plus en plus de ménages peinent à joindre les deux bouts. "En tant qu’élus, on espère toujours faire pour un mieux. Il est toujours difficile, cependant, d’objectiver le degré de satisfaction de la population. C’est ce que ce concours nous a finalement permis. Nous n’avons pour ainsi dire pas communiqué autour de celui-ci, et pourtant les résultats sont là."

Et de poursuivre : "C’est extrêmement gratifiant. Un sentiment de fierté nous envahit. Nous n’avons pas travaillé dans l’objectif de décrocher un prix, mais la population a spontanément voté pour nous et a de ce fait reconnu notre action. Le fait qu’un journal et qu’une banque s’associent pour mettre en lumière des actions développées dans l’ombre au profit de la population est réconfortant. Nous avons tous besoin d’ondes positives en ce moment."

La commune était parvenue à mettre sur pied ce système de QR code en trois semaines seulement, grâce à l’implication de tous les services communaux et à sa collaboration avec la start-up montoise Spidam SPRL. Un budget de 550 000 euros avait été dégagé par la commune pour offrir ces chèques "Commerce local" aux citoyens concernés.

L’action, initialement prévue jusqu’au 31 décembre dernier, est prolongée jusqu’au 31 mars prochain.