Borinage

Les bienfaits du tricot sont nombreux. Il permet notamment de lutter contre le stress, d'améliorer le moral et la motricité manuelle.

Une fois n’est pas coutume, la commune de Jurbise, via sa bibliothèque, innove en lançant des ateliers tricot-lecture. Faire du tricot est une thérapie insolite permettant de lutter contre le stress. Bon nombre de spécialistes s’accordent en effet à dire que tricoter est bon pour la santé puisque la discipline permet d’exercer les deux hémisphères cérébraux, aide à lâcher prise, améliorer le moral et la motricité manuelle.

"Ajoutons-y une pincée de lecture et les soucis s’envolent", complète l’administration communale. "Par ces ateliers, la commune souhaite aussi créer du lien en permettant aux participants d’échanger à propos de l’art du tricot et de la lecture du mois." Débutant ou confirmé, qu’importe : la bibliothèque invite chacun à participer aux ateliers qui se déclineront tous les troisièmes mardis du mois à partir du 19 novembre prochain.

Les ateliers seront organisés à la bibliothèque communale, située au numéro 8 de la rue du Moustier, entre 18 heures et 19h30. Le premier atelier se tiendra le 19 novembre. Il faudra ensuite attendre le 17 décembre, le 21 janvier, le 18 février, le 17 mars ou le 21 avril 2020. Le nombre de place par atelier est limité à dix personnes. L’activité est proposée tout à fait gratuitement, sur simple inscription auprès de la bibliothèque (065 37 74 38). Les participants doivent apporter leur propre matériel, c’est-à-dire aiguilles et laine.