Un pas de plus en faveur de la mobilité douce, et donc de l’environnement, vient d’être franchi par les communes de Jurbise et de Lens. Les deux communes voisines, membres du réseau international Cittaslow, se sont en effet rassemblées autour du projet « Jurbise et Lens aux sources de la Dendre », lancé par la province de Hainaut au cours de l’année 2019.

Les premières réalisations de cet appel à projets viennent de se matérialiser. Du côté de Jurbise, un nouvel abri à vélos, sécurisé et équipé de bornes de rechargement pour vélos électrique, vient de faire son apparition sur le parking de la gare. "Ce dispositif sera fonctionnement très prochainement. Les modalités d’accès seront communiquées via le site web communal", explique Jacqueline Galant, bourgmestre de Jurbise.

"D’autres équipements liés au tourisme et à la mobilité douce seront bientôt disponibles le long de divers circuits de promenades reliant les deux entités", assure-t-elle encore. Du côté de Lens aussi, on garde une partie de mystère. "Nous vous présenterons très prochainement les premiers aménagements !", promettent les autorités, qui rappellent que ce projet supracommunal vise à encourager les citoyens à favoriser les modes de déplacement doux grâce au développement de circuits entre les deux communes.

"La démarche privilégie le tourisme et la culture via la pose de panneaux d’informations touristiques le long du parcours pour valoriser le patrimoine historique et naturel local, le sport et la santé via la création de circuits accessibles et balisés qui rejoindront les gares de Lens et Jurbise ou encore l’éco-développement territorial via l’aménagement des voiries communales et parkings sécurisés pour les cyclos et l’installation de bornes de rechargement pour vélos électriques dans les deux gares."

Grâce à l’aide provinciale, le projet "Jurbise et Lens aux sources de la Dendre" ambitionne de renforcer le maillage local et la rencontre entre citoyens de Jurbise et de Lens, mais également de développer l’offre touristique pour les visiteurs de la région. Les aménagements devraient être utilisables dès le mois de juin prochain. Leur inauguration devrait avoir lieu en octobre dans le cadre de la semaine des Sentiers, si les conditions sanitaires le permettent bien sûr.