C’est une victoire, et quelle victoire ! Après 20 ans de combat et de patience, l’annonce est finalement tombée : la route d’Ath sera rénovée dans les prochaines années. Les travaux, ajoutés au plan infrastructure 2020-2026, pourraient débuter dans le courant de l’année 2023. Ils concernent un tronçon de trois kilomètres, qui s’étend entre la rue des Masnuy et le carrefour du Dragon, et représentent un budget de près d’1,45 million d’euros.

Pour les Jurbisiens, il s’agit d’un réel retournement de situation. En effet, il y a quelques mois, le ministre de la mobilité Philippe Henry (Ecolo) avait annoncé que le projet de réhabilitation de cet axe, extrêmement fréquenté et tout autant abimé, n’entrait plus dans les plans du Service Public de Wallonie. "Le Plan Infrastructures 2 ne reprend plus que le projet de sécurisation du carrefour du Dragon, pour un montant de 850 000 euros", avait-il précisé à l’époque, balayant les espoirs de la commune.

Pour autant, la bourgmestre Jacqueline Galant (MR) n’avait pas baissé les bras, continuant à réclamer une réhabilitation profonde de la voirie afin de limiter au maximum les nuisances sonores et environnementales liées au passage fréquent de poids lourds sur une voirie notamment empruntée pour rejoindre le parc animalier Pairi Daiza. Pour ce faire, elle avait également pu compter sur le soutien d’Elio Di Rupo (PS) et de Willy Borsus (MR).

"Dans ce dossier, l’union a probablement fait la différence", souligne-t-elle. "J’interpelle régulièrement sur les mêmes sujets, et notamment sur celui-ci depuis près de 20 ans, mais visiblement, la persévérance paie. Nous ne pouvons désormais qu’espérer que ce projet deviendra bel et bien réalité. Les accords sont là, les budgets aussi… Tout est prêt, il n’y a plus qu’à débuter le chantier !"