Avec la conseillère communale Emilie Rioda et l'équipe de la liste Dour Demain, le bourgmestre Carlo Di Antonio s'est engagé à planter d'ici 2024 pas moins de 1.000 arbres sur la commune, ou l'équivalent en mètres courants de haies. Ce vendredi, un nouveau cap sera franchi pour atteindre cet ambitieux objectif. À l'occasion de la semaine de l'arbre, 130 saules têtards vont en effet être plantés le long de la piste cyclable de la route d'Offignies.

"Cette plantation s’ajoute à celles effectuées ces dernières années. Nous avons en effet déjà récemment planté 167 arbres dans notre entité à travers différents projets", souligne Carlo Di Antonio.

Une agroforesterie a ainsi vu le jour à Petit-Dour, dans une prairie appartenant à un agriculteur Dourois. Elle a permis la plantation de 28 arbres et d’une haie indigène composée d’environ 250 plants d’espèces de haies locales. À l'école de Moranfayt et à l’école communale du Centre, ce sont des vergers didactiques qui ont été créés avec 37 arbres fruitiers plantés avec les enfants de l’école. "Pour ce projet, nous avons opté pour d’anciennes variétés de pommes, poires, cerises et prunes", précise le bourgmestre. Un verger intergénérationnel a aussi été créé au home "Le Bon Repos", avec la plantation de 14 arbres fruitiers de variétés anciennes et locales. La réhabilitation en espace vert de l'ancienne décharge des Wallants a vu débarquer une vingtaine de pommiers, poiriers et pruniers. Enfin, dans les rues de la commune, pas moins de 65 nouveaux arbres embellissent désormais le paysage et apportent une bouffée supplémentaire d'oxygène.

" Dans les prochains mois, des arbres supplémentaires seront plantés dans diverses rues de notre entité. Des arbres anciens et malades récemment abattus le long de la route de Wallonie et dans le parc seront également remplacés. Nous sommes déterminés à poursuivre ces projets pour atteindre l’objectif des 1000 arbres ou mètres courants de haies d’ici 4 ans", conclut le bourgmestre de Dour.