Qui succèdera à Alain Ladrière et son projet de parcours de marche balisé à travers le village de Montignies-sur-Roc ? Ce ne sont autres que les Honnellois qui auront la réponse à cette question grâce au lancement d'un nouveau budget participatif de la commune. L’objectif de l’initiative reste inchangé, elle a pour but de faire participer les citoyens à la prise de décision relative à l’utilisation du budget communal. Une enveloppe de 10 000 euros sera, en ce sens, consacrée à la réalisation du projet proposé et retenu par les citoyens. Chaque habitant a la possibilité de déposer un dossier qui sera soumis aux votes des citoyens en octobre prochain.

Plusieurs conditions de participation sont à respecter avant de soumettre le dossier du projet à l’administration communale de Honnelles. "Les personnes souhaitant participer au budget participatif devront être âgées de minimum 15 ans. Elles devront également être domiciliées et habiter à Honnelles", indique la commune de Honnelles. "Le dossier remis par les candidats devra répondre à dix critères de recevabilité lesquels sont repris sur le formulaire d’inscription. La date limite pour le dépôt de candidature est fixée au 12 juin 2022."

En parallèle au lancement du budget participatif, la commune cherche également à constituer un comité d’accompagnement à ce dernier qui se réunira à une seule reprise afin de donner un avis sur l’état de faisabilité des projets. Les volontaires peuvent remplir le talon-réponse présent dans le bulletin communal du mois d’avril s’ils souhaitent faire partie de ce comité. Un tirage au sort sera réalisé afin d’en élire les membres.

Pour rappel, deux projets avaient été retenus l’année dernière lors du budget participatif. Il y avait d’un côté le projet de Michaël Matot qui souhaitait installer des banderoles lumineuses à faible consommation pour égayer les villages honnellois lors des fêtes de fin d’année. Il était opposé à celui d’Alain Ladrière et son projet de parcours de marche balisé à travers le village de Montignies-sur-Roc. Ce dernier a finalement eu les faveurs des Honnellois en remportant 93 votes contre 31 pour celui de Michaël Matot.