Borinage

Au niveau local, on ne boude pas son plaisir suite à l'annonce du géant américain d'investir 600 millions d'euros à Saint-Ghislain.

Ce lundi matin, Google annonçait un nouvel investissement de près de 600 millions d’euros sur le site de Saint-Ghislain. Un investissement colossal, destiné à entreprendre la construction d’un quatrième data center et à s’implanter plus durablement encore en Belgique, plus particulièrement dans la région de Mons-Borinage.

Evidemment, pareille annonce suscite des réactions. « Je ne vais pas nécessairement crier de joie parce que je ne sais pas si ce nouvel investissement aura un impact sur l’emploi ou encore sur l’enveloppe que la Région wallonne peut nous octroyer dans le cadre du plan Marshall. Mais il est certain que nous préférons voir un investissement comme celui-là à Saint-Ghislain plutôt qu’ailleurs, dans une autre région ou un autre pays », commente Daniel Olivier (PS), bourgmestre de la Cité de l’Ourse.

« La présence de Google chez nous est un plus en termes de visibilité. Une série d’entreprises actives dans le secteur numérique s’est d’ailleurs implantée dans la région, à Mons notamment dans le parc Initialis. Saint-Ghislain bénéficie aujourd’hui d’une image positive et devient l’une des communes les plus industrialisée, peut-être même devant Mons. »

Le bourgmestre socialiste n’a pas ailleurs pas manqué de souligner les efforts du géant américain pour entretenir de bonnes relations, tant avec les autorités locales qu’avec le voisinage. « Il s’agit d’une entreprise propre, qui n’entraine que peu de nuisances. À chaque fois qu’il y a eu extension du site et donc travaux, ils sont restés attentifs à cette problématique. Ils sont particulièrement professionnels. »

De son côté, Nicolas Martin (PS), bourgmestre de Mons, a salué l’investissement, « probablement le plus important jamais annoncé par une société privée dans la région Mons-Borinage. » Evidemment, ces nouveaux projets permettront in fine une extension de l’entreprise sur le territoire montois. Pour l’emploi, la présence de Google semble être un vrai plus.

« 350 personnes travaillent déjà sur le site, come une multitude de sous-traitants bien souvent issus de la région et actifs dans les domaines aussi variés que la maintenance, le nettoyage, le catering,… Google offre tant des emplois peu qualifiés que des emplois de haut-niveau, ce qui en fait une entreprise particulièrement importante pour notre région et ce qui permet de confirmer que Mons-Borinage est un véritable pôle numérique. »

Et Nicolas Martin de conclure : « Le développement de notre région passe par le développement d’entreprises par nos entrepreneurs et nos PME mais aussi par un positionnement sur la carte européenne et mondiale. Google fait figure de référence et le fait qu’elle accorde sa confiance à Saint-Ghislain et plus globalement à la région Mons-Borinage est un vrai signal positif. »